Webinar : Comment simplifier vos recrutements grâce à l’évaluation des soft skills ? 

Dans un marché du travail en constante évolution, attirer et retenir les meilleurs talents est devenu un défi majeur pour les entreprises. Dans ce contexte, les compétences techniques ne suffisent plus. L’importance des soft skills, ces compétences interpersonnelles et comportementales, prend de plus en plus d’ampleur dans le processus de recrutement. 

A travers le webinar animé par Emploitic et Centraltest, Yasmine, Responsable Communication d’Emploitic et Clémence, Responsable du Développement de Centraltest mettent en avant pourquoi et comment les soft skills peuvent transformer vos processus de recrutement et vous aider à dénicher les meilleurs talents , grâce aux tests psychométriques, à travers les points suivants : 

  1. Les défis actuels du recrutement :

La concurrence pour attirer les meilleurs talents est plus intense que jamais. Les entreprises se trouvent confrontées à plusieurs défis majeurs :

  • Recrutement dans l’urgence : Avec l’évolution rapide des marchés et des technologies, les besoins en personnel peuvent surgir soudainement, mettant les équipes de recrutement sous pression pour trouver des candidats qualifiés dans des délais souvent très courts.
  • Processus de recrutement trop longs : D’autre part, les processus de recrutement peuvent devenir excessivement longs et complexes, décourageant à la fois les candidats potentiels et les équipes de recrutement elles-mêmes. Cela peut entraîner des retards dans le renforcement des équipes et des pertes d’opportunités commerciales.
  • Contraintes des départements RH : Les départements des ressources humaines sont également confrontés à des défis, notamment en ce qui concerne l’utilisation et l’optimisation des outils digitaux. Alors que la technologie offre de nombreuses possibilités pour rationaliser les processus de recrutement, de nombreuses entreprises rencontrent des difficultés à mettre en place des systèmes efficaces et à former leur personnel à les utiliser correctement.
  1. L’importance des soft skills dans le recrutement :

Face à ces défis, les soft skills deviennent des atouts indispensables pour les candidats et les employeurs. Contrairement aux compétences techniques, les soft skills sont plus difficiles à enseigner et à évaluer, mais elles jouent un rôle crucial dans la performance et la réussite à long terme dans un environnement professionnel.

  • Complément essentiel aux compétences techniques : Alors que les compétences techniques sont importantes pour accomplir les tâches spécifiques d’un poste, les soft skills permettent aux individus de s’adapter, de collaborer et de communiquer efficacement dans divers contextes professionnels.
  • Impact sur la performance et la rétention des employés à long terme : Les études montrent que les employés dotés de solides soft skills sont plus susceptibles de réussir dans leur rôle, de s’adapter aux changements organisationnels et de contribuer de manière positive à la culture d’entreprise. En conséquence, les entreprises qui mettent l’accent sur le recrutement et le développement de ces compétences sont mieux équipées pour fidéliser leurs employés et favoriser leur croissance.
  1. Comment évaluer les soft skills efficacement ?

Évaluer les soft skills peut être plus complexe que l’évaluation des compétences techniques, mais il existe des stratégies et des outils qui peuvent aider les recruteurs à identifier les candidats les plus adaptés à un poste et à la culture de l’entreprise.

  • Identifier les pièges à éviter lors de l’évaluation des candidats : Parmi les erreurs courantes dans l’évaluation des soft skills, on trouve la sur-reliance sur les premières impressions, le manque de standardisation dans les processus d’évaluation et les biais inconscients qui peuvent influencer les décisions de recrutement.
  • Surmonter les biais inconscients : La sensibilisation aux biais inconscients et la formation des recruteurs pour les reconnaître et les surmonter peuvent contribuer à garantir des processus de recrutement plus équitables et objectifs.
  1. Outils pour évaluer les soft skills :

Pour aider les recruteurs dans l’évaluation des soft skills, divers outils sont disponibles, allant des questionnaires d’auto-évaluation aux simulations de situations professionnelles.

  • Présentation d’outils simples et pratiques pour mesurer ces compétences : Parmi les outils les plus couramment utilisés, on trouve les tests psychométriques, les entretiens comportementaux structurés et les évaluations par des pairs.
  • Intégration de ces outils dans les processus de recrutement existants : Les recruteurs peuvent incorporer ces outils à leurs processus de recrutement existants pour compléter l’évaluation des compétences techniques et fournir une image plus complète du potentiel d’un candidat.
  1. Études de cas et exemples concrets :

Pour illustrer l’impact positif des soft skills sur le succès des recrutements, des exemples concrets peuvent être utiles.

Des exemples pratiques de l’utilisation des tests psychométriques CentralTest ont été mis en avant sur des profils de Customer Succes Officer et aussi de Finance Manager, afin d’aider les participants à comprendre comment appliquer ces concepts dans leurs propres pratiques de recrutement, en adaptant les stratégies et les outils présentés à leurs besoins spécifiques.

Conclusion :

Les soft skills ne sont pas simplement un complément aux compétences techniques, mais une composante essentielle pour garantir la réussite et l’intégration des nouveaux employés. En mettant l’accent sur l’évaluation et le développement de ces compétences, les entreprises peuvent non seulement attirer les meilleurs talents, mais aussi favoriser l’innovation, la collaboration et la croissance à long terme.

Un remerciement aux participants du webinar pour leurs contributions enrichissantes et leurs questions pertinentes.

Pour avoir tous les détails pratiques autour de cette thématique, nous vous invitons à regarder le replay par ici : 

Lien Replay